LE JEUNE HOMME ET LA MORT

Chorégraphie et réalisation : Roland Petit (1965)
Femme fatale, Zizi qui n’a pas créé le rôle (à la création en 1946, Nathalie Philippart était la Mort et Jean Babilée le jeune homme) affronte la star dont tout le monde parle, le “transfuge” du Kirov, qui a demandé l’asile politique à l’aéroport du Bourget en 1961 : Rudolf Noureev.

Passé derrière la caméra pour ce film tourné en studio et destiné à la télévision, Roland Petit observe amoureusement le duel de ces deux danseurs-acteurs magnifiques : Rudolf/Eros et Zizi/ Thanatos.

Un document unique, puisque ni l’un ni l’autre ne re-danseront le ballet sur scène par la suite.

  • Durée: 15 mn
  • Chorégraphie: Roland Petit
  • Musique: Jean Sebastien Bach
  • Mise en scène: Roland Petit
  • Editeur: TGA Films Distribution
ut Donec Lorem Aenean id, sem, odio